DevOps : L'esprit collaboratif au service de déploiements plus rapides et plus fiables


Tout indique qu’un cadre DevOps robuste accroît non seulement la vélocité et la stabilité des déploiements logiciels, mais réduit également les délais de mise à jour et de restauration.

Le DevOps vous intéresse ? Voici les points à retenir.

L'approche DevOps améliore le cycle de déploiement logiciel en agissant sur les trois leviers que sont la culture, les processus et les outils. Bien souvent, se lancer dans un tel chantier n'a rien d'évident. Nous avons rassemblé un ensemble de bonnes pratiques pour nourrir votre réflexion et vous aider à planifier votre transition.

Votre entreprise a des contraintes qui lui sont propres. Et vos pratiques DevOps doivent le refléter ! Vous devez donc tenir compte de votre structure organisationnelle, des motivations de vos équipes, de votre cycle de vie logiciel actuel, des freins potentiels et de vos possibilités d'automatisation.


Stay current on important topics

Newsletter Sign Up

L'automatisation et le renouvellement des processus. « L’automatisation est indispensable pour déployer des services de nouvelle génération. » [Source : Synthèse Forrester, Good DevOps Requires Collaboration, Automation, And Cultural Change, juin 2016]. Pour exploiter tout le potentiel du DevOps, les entreprises doivent miser sur l'automatisation, ce qui implique souvent une remise à plat de leur approche existante. En formant leurs équipes au travail collaboratif, en établissant de nouveaux processus et en adoptant de nouveaux outils, les entreprises récolteront tous les fruits de leurs efforts.

D’après le rapport Forrester mentionné plus haut, 82 % des professionnels I&O interrogés affirment déployer des solutions d’automatisation dans au moins un de ces domaines : gestion des lancements, gestion des configurations et gestion des changements.





Team building et culture collaborative. Pour instaurer le climat de confiance mutuelle propice au travail collaboratif, vous devez fédérer vos développeurs et opérationnels IT autour de motivations et d'objectifs communs. Si elles portent ensemble la responsabilité d'un projet, vos équipes collaboreront plus efficacement que si elles exerçaient un rôle purement fonctionnel (maintien de la stabilité, déploiement rapide de fonctionnalités...) sur divers projets dont elles ne peuvent s’approprier la réussite. Du reste, les outils nécessaires à l'implémentation d'un cadre DevOps sont certes faciles à acquérir. Mais à eux seuls, ils ne peuvent garantir le succès de sa mise en œuvre. La solution ? Utiliser ces outils dans le cadre d'une culture collaborative axée sur le partage des responsabilités.

Vos dynamiques organisationnelles peuvent devenir un obstacle. Inévitablement, la mise en place de nouveaux outils et processus bousculera vos processus et objectifs existants, notamment sur le terrain de la conformité, de la sécurité et des audits. Ici, il est essentiel que chaque collaborateur s'engage au service d'une vision plus large. Si tous tirent dans des directions contraires, même un cadre DevOps ultra rationalisé ne peut produire les résultats escomptés. Pour ajuster ces dynamiques organisationnelles complexes, les responsables doivent impliquer la direction et promouvoir un engagement multi-équipe. De fait, dans une enquête Gartner menée en 2015, la moitié des sondés citaient le facteur humain comme le principal problème lié à l'adoption du DevOps.





Coûts d’intégration et problèmes de complexité. Vu le nombre de fournisseurs sur le marché, vous n’aurez aucun mal à acquérir des solutions spécialisées pour chaque volet de votre future stratégie DevOps. Seulement voilà, l'intégration transparente de tous ces éléments coûte cher et accroît la complexité de vos environnements. Pour contourner ces obstacles et poser des bases solides, vous devez miser sur une approche unifiée, fondée sur les bonnes pratiques. Votre solution devra s’intégrer à votre plateforme applicative et être suffisamment flexible pour s'adapter aux besoins de votre entreprise, notamment en termes d'automatisation.

Pensez grand, commencez petit. Créer un cadre DevOps ne se fait pas du jour au lendemain. Autrement dit, rien ne sert de brûler les étapes. Vous devrez expérimenter et affiner votre approche jour après jour. Pour partir sur de bonnes bases sans compromettre la stabilité de votre entreprise, commencez avec une application réelle qui ne soit ni trop ambitieuse, ni trop stratégique pour l’organisation.

Penchez-vous sur vos workloads existants. Le DevOps ne se destine pas uniquement aux nouveaux workloads. Alors que vos équipes envisagent de moderniser et migrer vos workloads existants vers le cloud, explorez une éventuelle intégration des principes et de l’automatisation DevOps dans leur cycle de vie. En effet, les workloads existants peuvent eux aussi bénéficier du DevOps en termes de fréquence des lancements et de fiabilité/stabilité des déploiements.

Le DevOps est un marathon, pas un sprint. La philosophie DevOps se veut résolument pratique. Une fois que vous avez constitué une équipe et un cadre solides, rappelez-vous qu’ils ne peuvent rester statiques. À mesure qu'évoluent vos workloads, vos contraintes et vos contextes d’exploitation, votre pratique doit se développer et s'adapter en conséquence pour toujours servir sa véritable mission : assurer des déploiements logiciels rapides et fiables.

Questions?